EELVA EELVA
EELVA
Les écologistes au Conseil de Paris

Projet de délibération CAS 1

Allocation Paris Petit à Domicile : une revalorisation attendue

mercredi 12 février 2014

Christophe Najdovski s’est réjoui que la proposition des écologistes ait été retenue de revaloriser cette allocation versée par la Ville de Paris aux familles qui font garder leur enfant de moins de 3 ans à domicile.

Depuis 2001, l’accueil de la petite enfance est une priorité de l’action municipale et nous pouvons être particulièrement fiers du bilan de création de places en crèche. Nous avons dépassé les 4.000 places livrées depuis 2008 et l’objectif des 4.500 places livrées dans la mandature va être atteint dans les prochaines semaines.

Grâce à l’effort considérable réalisé, environ un tout petit Parisien de moins de 3 ans sur deux est aujourd’hui accueilli dans les 33.000 places d’accueil collectif municipal et associatif.

Toutefois, l’accueil individuel représente aussi une part non négligeable de l’accueil des moins de 3 ans par des tiers : 3.818 enfants sont ainsi accueillis par des assistantes maternelles à leur domicile et près de 12.000 enfants sont accueillis au domicile des parents par des auxiliaires parentales.

Bien que l’accueil individuel ne relève pas légalement des compétences municipales, l’importance de ces modes d’accueil a conduit la mairie de Paris à mettre en place des actions de soutien visant aussi bien les assistantes maternelles que l’accueil à domicile.

Concernant l’accueil à domicile, l’amélioration de l’information et l’amélioration de la qualité sont également les deux piliers de la politique mise en place.

Pour l’information des familles et professionnels, nous avons ainsi développé en partenariat avec la FEPEM, deux services Internet. D’une part, sur le site Paris.fr sont désormais rassemblés tous les renseignements indispensables aux familles intéressées par l’accueil à domicile, à savoir les tarifs, les aides disponibles et les professionnels recensés.

D’autre part, suite à l’initiative originale de la mairie du 13e arrondissement, a été créé le site Les tribus de Paris qui facilite la mise en relation des familles avec les personnes proposant de garder des enfants, auxiliaires parentales, assistantes maternelles ou baby-sitters. Ce site propose ainsi des petites annonces d’offres de garde accessibles à tous et régulièrement renouvelées.

Eu égard à la qualité de l’accueil à domicile, une charte de qualité a été mise en place. L’objectif est dans un premier temps de recenser les associations employant des auxiliaires parentales puis de signer avec ces associations une charte de qualité impliquant différents engagements, tels qu’une sélection d’auxiliaires parentales au profil adapté, la mise en relation avec les professionnels et les familles, ainsi que la médiation et le suivi des professionnels. Le prestataire chargé de rendre cette charte opérationnelle sera désigné le mois prochain.

La Ville de Paris soutient également le dispositif de formation au métier d’auxiliaire parental mis en place par la fédération des œuvres de la Croix Saint-Simon pour les femmes en situation d’insertion. Par ailleurs, sur le modèle des relais d’assistantes maternelles, la Ville a également entrepris de créer des relais d’auxiliaires parentales, et ce sont trois R.A.P. qui ont été ainsi ouverts dans les 2e, 16e et 20e arrondissements.

Enfin, le soutien à l’accueil à domicile, qui représente le mode d’accueil le moins économique, implique un soutien financier à certaines familles que ne disposent pas de revenus confortables. La Ville a ainsi mis en place en 2004 l’allocation Paris petit à domicile qui consiste en une prestation versée sous conditions de ressources par le centre d’action sociale de la Ville de Paris.

Or cette aide PAPADO n’a pas été revalorisée depuis sa création, il y a un peu plus de huit ans maintenant.

J’ai donc déposé, avec les élus du groupe écologiste, un amendement lors de la dernière séance budgétaire pour que cette revalorisation, indispensable au regard de l’augmentation du coût de la vie, soit effective et je suis ravi que cet amendement ait été accepté.

Ce sont ainsi de 60 à 240 euros de pouvoir d’achat annuel supplémentaire qui seront accordés aux familles parisiennes, qui ont recours à l’accueil à domicile.

Je me félicite donc de cette décision qui contribue au mieux vivre en famille à Paris et qui s’inscrit dans le cadre d’un meilleur accueil de l’enfant à Paris.

Top
Nous contacter | Recevoir notre newsletter
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Groupe Europe Ecologie - Les Verts & apparentés - Hôtel de Ville - 9 place de l’Hôtel de Ville - 75196 Paris RP
Crédits photos : Serge Rivret et al.