EELVA EELVA
EELVA
Les écologistes au Conseil de Paris

Amendement afin de renforcer les effectifs du service d’exploitation des jardins de la DEVE.

déposé par Fabienne Giboudeaux et les éluEs du Groupe les Verts

jeudi 18 décembre 2008

Ajout de 4 postes d’ingénieur de TP, d’un poste de conservateur du patrimoine, d’un poste de secrétaire de documentation et d’un poste de technicien supérieur à la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement. L’amendement a été retiré.

La municipalité s’est donnée pour objectif de créer 30 hectares de nouveaux espaces verts sous la mandature. A cela s’ajoute la volonté de la municipalité de procéder à une végétalisation de l’espace public, un point important à noter dans la mesure où lorsqu’un jardinier s’occupe des jardinières, il est bien évidemment absent des jardins.

Sous la précédente mandature, le redéploiement interne du personnel dans le cadre d’une profonde réorganisation des services de la DEVE (le projet de changement qui s’est traduit par la mutation du quart du personnel) avait permis à la fois de répondre pour l’essentiel aux besoins en personnel des nouveaux espaces verts et de contribuer activement aux redéploiements de postes de la Ville de Paris (144 postes à fin 2007).

Cette approche a aujourd’hui atteint ses limites dans un contexte marqué par une utilisation de plus en plus intensive des jardins (lesquels se dégradent donc plus vite), et par la mise en oeuvre de techniques d’exploitation plus complexes (en matière de gestion des déchets, de l’eau et des végétaux) et plus consommatrice de main d’oeuvre (en conséquence de al suppression des produits phytosanitaires).

De fait, les plaintes des usagers se multiplient concernant le manque d’entretien et/ou de gardiennage des parcs et jardins. Les agents d’accueil et de surveillances (AAS) sont par ailleurs l’objet d’agressions de plus en plus nombreuses. Les Maires d’arrondissement se plaignent enfin de plus en plus fréquemment des sous-effectifs et des moyens insuffisants de la DEVE.

Il s’agit donc aujourd’hui de programmer les embauches nécessaires en jardiniers, en AAS et en cantonniers (les ATEE) au fur et à mesure où seront livrés les nouveaux espaces verts de la mandature.

En 2009, trois hectares de nouveaux espaces verts doivent être livrés. En application de son ratio de 4,11 agents par hectare, la DEVE a demandé la création de 12 postes également répartis entre AAS, jardiniers et ATEE.

A ce jour, seuls neuf postes ont été actés pour les trois hectares d’espaces verts qui ouvriront en 2009.

En conséquence, le budget primitif 2009 pour la Ville de Paris est ainsi amendé :

  • 2 postes supplémentaires d’agent technique de la commune et 1 poste d’AAS sont ajoutés dans la délibération DF - DRH 2008-87
  • le budget de fonctionnement, est abondé à hauteur de 99 640 euros.

En contrepartie, le chapitre 22 « Dépenses imprévues » est diminué d’autant.

Top
Nous contacter | Recevoir notre newsletter
Plan du site | Site réalisé par Oizoo avec SPIP | SPIP
Groupe Europe Ecologie - Les Verts & apparentés - Hôtel de Ville - 9 place de l’Hôtel de Ville - 75196 Paris RP
Crédits photos : Serge Rivret et al.